Le canard de l’Etang

...L’information des associations de l’Etang la Ville par les associations

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le 3ème budget participatif pour notre commune

Envoyer

Le 3ème budget participatif écologique et solidaire de la Région Île-de-France revient

Lancée à l'été 2020, cette démarche citoyenne inédite à l'échelle d'une région invite tous les Franciliens à participer : en proposant des projets qui préservent l'environnement ou en votant pour leurs préférés.

Du 7 au 26 octobre, votez pour soutenir les projets portés par la commune en cliquant sur l'image ci-dessous et pour voter pour les projets de notre commune indiquez L’Etang la Ville dans le moteur de recherche "mot clé".
Votre vote permettra d'obtenir une participation financière de la Région Île-de-France pour la réalisation de ces projets stagnovillois.

Découvrez les projets sélectionnés pour améliorer notre cadre de vie :
Des lampadaires à LED pour un éclairage public plus respectueux de l'environnement et de la biodiversité :

La commune souhaite installer des lanternes Leds à détection et à faible consommation d’énergie pour favoriser les trames noires. Le projet consiste à remplacer dans ses parcs les anciennes lanternes fortement consommatrices par du matériel Leds. Le Parc Fonton se situe dans le cœur de village. Le nouveau matériel Leds réduirait fortement cette consommation (30 à 40 W) tout en étant plus respectueux du site et de l’environnement en permettant la mise en place d'un système d'abaissement de puissance, voire d'extinction, la nuit. Le pilotage intelligent de l’éclairage public permet ainsi de mieux respecter les cycles de nuit de la faune et la flore qui s’y est développé. ICI

Des cours d'école végétalisées pour favoriser les îlots de fraicheur pour nos enfants et améliorer le cycle de l'eau contre les inondations :

Végétaliser la cour d’école pour le bien-être des enfants, lutter contre les îlots de chaleur et favoriser le cycle de l'eau. Si les constructions nouvelles et les nouveaux projets prennent en compte dès leur conception la gestion des eaux pluviales par des ouvrages végétalisés, ce n'est pas le cas des bâtiments publics plus ancien. L’école élémentaire du Haut des Guérines, datant des années 70, avec une cour entièrement bitumée, elle constitue le plus important îlot de chaleur de la commune.

Soucieuse du bien-être des enfants, la municipalité souhaite travailler sur un projet ambitieux de désimperméabilisation des surfaces existantes et notamment des cours de l'école. Associée à la plantation d’arbres, pour permettre de lutter contre les effets des canicules à répétition et assurer une meilleure gestion du cycle de l'eau contre les inondations.

Le projet de rénovation environnemental de la cour de l’école élémentaire se décompose de plusieurs étapes successives à commencer ici par la plantation d'une haie arbustive de 70m, de 120 arbustes et d'arbre de plein vent, et la réalisation d'une étude pour mener la désimperméabilisation en 2022. ICI

Un programme de rénovation énergétique des bâtiments communaux pour une municipalité exemplaire et plus économe :

Faire réaliser un audit complet des bâtiments communaux afin de réaliser des travaux de rénovation énergétique adaptés et ambitieux. La commune prévoit de mener un programme ambitieux de rénovation de ses bâtiments (isolation, changement de fenêtre, de chaudières…) afin de réduire drastiquement sa consommation d’énergies. La majorité des bâtiments communaux sont anciens et ne répondent plus aux normes actuelles en matière de consommation énergétique. L’objectif est d’améliorer la performance énergétique des bâtiments, de baisser les consommations de fluides et de diminuer les gaz à effet de serre générer par des installations vétustes et des bâtiments mal isolés.

La commune souhaite en outre être accompagnée par l’ADEME et le Syndicat d'Energie des Yvelines (SEY) pour mener un diagnostic précis des actions à mener pour atteindre un véritable niveau de performance dans une douzaine de bâtiments communaux : la Mairie, les écoles, l’accueil de loisirs, la bibliothèque, les bâtiments associatif... ICI

Une étude architecturale pour rénover le presbytère et en faire un nouveau lieu d'accueil du public :

Garantir la réouverture au public et une rénovation de haute qualité environnementale d’un édifice patrimonial communal ancien. Situé en cœur de village face à l’Eglise Sainte-Anne qui a déjà bénéficié d’une restauration partielle, l’ancien presbytère a progressivement perdu sa fonction et menaçait de ruine. La commune souhaite réhabiliter cet édifice, témoignage de l’architecture des anciennes bâtisses du village.

Ce projet revêt des enjeux multiples. Il s’agit d’une part de rénover un élément remarquable du patrimoine communal qui menace de s’effondrer en apportant une attention toute particulière à la rénovation thermique de ce bâtiment. Il bénéficie ainsi actuellement de travaux en urgence de renforcement de sa structure et de mise en sécurité.

Le second objectif est de permettre à la population de profiter davantage de cet espace et d’exploiter plus largement le lieu, situé en plein cœur du village, en créant un espace associatif, véritable lieu de rencontre culturelle et intergénérationnelle. ICI

Des jardins communaux partagés pour renforcer le lien social et poursuivre le fleurissement de notre commune :

Création de jardins potagers partagés pour faire vivre les valeurs de solidarité, renforcer le lien social et sensibiliser petits et grands. La commune de L'Étang-la-Ville mène une politique active en faveur de la préservation de la nature et de la biodiversité en ville : création d'un permis de végétalisé et d'une charte de végétalisation, fleurissement des espaces verts avec des fleurs sauvages et locales, plantation de haies fruitières et de bacs potagers dont les fruits et légumes sont récoltables par tous...

La municipalité souhaite créer des jardins partagés communaux, pour favoriser l'accès de toutes et tous à des jardins (environ 30% de la population réside en habitat collectif).

La gestion de ces jardins partagés sera de la responsabilité des Stagnovillois investis dans ce dispositif. Les jardiniers inventeront ensemble leur potager commun cultivé en permaculture, y travailleront à leur rythme, récolteront de concert leur production.

Les premiers sites sont identifiés et nécessitent des aménagements pour assurer leur ouverture : abris de jardin, cuve de récupération d’eau de pluie, clôture, portillon, plantation de fruitiers…  ICI

 

Agenda du village et ses alentours

Octobre 2021
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31